Bob Maere

Les pièces sont toutes façonnées à la main, principalement au tournage, quelques unes par estampage. Après une première cuisson en « biscuit » viennent les cuissons en émail successives. J’utilise principalement la méthode du « in-glaze », par laquelle on introduit dans l’émail certains composants chimiques, des oxydes ou sels métalliques, des frittes colorées, etc. Plusieurs couches éventuelles d’émail sont appliquées sur le tesson, et cuites soit en une fois, soit en plusieurs fois, pour chaque couche une cuisson. Les températures de cuisson sont spécifiques à chaque émail, en principe du plus haut vers le plus bas. Ceci permet des effets de transparence et de recouvrement de couleur.Toutes ces cuissons sont en atmosphère oxydante.

En final une dernière cuisson, celle-ci fortement réductrice, à une température très précise, qui va transformer les composants dans l’émail préalablement cuit, et « tirer » certains métaux vers la surface de la pièce où ils vont laisser après refroidissement une texture chatoyante et irisée, appelé « lustre ».

J’utilise aussi la méthode du « lustre persan », de part son origine historique, par laquelle je n’introduis pas les composés dans l’émail, mais ils sont appliqué sur la couche d’émail déjà cuite et recuite à température plus basse, en atmosphère réductrice. Il m’arrive d’utiliser les deux techniques sur la même pièce.

Bob Maere
28 rue des Ecoles Laïques
34150 St Jean-de-Fos
bobmaere@bbox.fr
0667023661

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *